Ce site utilise des cookies fonctionnels et des scripts externes pour améliorer votre expérience.

L’Islande, qui signifie littéralement “terre de glace”, est la plus grande île volcanique du monde. Située sur une chaîne de montagnes sous-marine qui forme une frontière entre la plaque tectonique américaine et eurasiatique, l’île subit une importante activité volcanique et paravolcanique - volcans, sources thermales, geysers ou encore fumerolles. Cette forte activité ne cesse de transformer les contours de cet incroyable pays. Au-delà des volcans, qui entrent régulièrement en éruption, sachez que 10 % de l’île est recouverte de glaciers. Ces paysages et cette nature omniprésente font de l’Islande une terre d’émerveillement et une destination unique en son genre. Bien que l’Islande soit géographiquement plus proche de l’Amérique du nord (proximité avec le Groenland), le pays est historiquement et culturellement rattaché à l’Europe. La culture islandaise est un doux mélange entre les traditions vikings (invasion des vikings venus de Norvège) et les coutumes modernes. Bien que faisant partie des pays avec l’Indice de Développement Humain le plus élevé, la croyance en des puissances surnaturelles est toujours extrêmement présente. Deux tiers de la population croient en l’existence des revenants, des elfes et des lutins. A tel point qu’il existe des cartes référençant leurs lieux de vie. De la même façon on ne construit ni maison, ni route si le bout de terre en question est la demeure d’un elfe.

Carte de l'Islande voyage sur-mesure Islande

Pour quel(s) voyageur(s) est fait l'Islande ?

Quel voyageur êtes-vous ? aventurier

L'indiana Jones

Quel voyageur êtes-vous ? instagrameur

L'instagrameur

Quel voyageur êtes-vous ? baroudeur

Le baroudeur

Quel voyageur êtes-vous ? hédoniste

L’hédoniste

Quel voyageur êtes-vous ? gourmet

Le gourmet

Quel voyageur êtes-vous ? trekkeur

Le trekkeur

L'Islande : une nature époustouflante

Incontestablement, la nature est omniprésente en Islande : totalement dépaysante, sauvage et spectaculaire. Le pays s’explore à partir de sa route circulaire unique où se concentre, d’ailleurs, les villes et la population. La partie Ouest de l’île est célèbre pour ses fjords où les montagnes se jettent dans la mer. Les sportifs pourront se laisser tenter par une session de kayak. Toujours à l’Ouest, la péninsule de Snaefell fourmille de sites naturels plus beaux les uns que les autres. Au Nord, les randonneurs pourront partir à la découverte du lac Myvatn et de la célèbre chute de Dettifoss. Un peu plus à l’Est le volcan d’Askja vous attend, si vous êtes équipés d’un bon 4X4. Le centre de l’île constitue les Hautes Terres d’Islande désertiques, là où l’on trouve les glaciers. Inhospitalière, la région est inhabitable et dépourvue de végétation. Le peu qui s’y développe est menacé par les crues, déclenchées par les éruptions volcaniques sous-glaciaires. Au Sud, le parc national du Vatnajokull attend les randonneurs. Vous y découvrirez notamment le plus grand glacier d’Islande, classé depuis peu au Patrimoine mondial de l’Unesco. Profitez de vos haltes dans les villes et villages pour plonger dans les bains naturellement chauds.

L’histoire de l’Islande

L’île fut découverte par les Vikings au IXème siècle mais des écrits et des fouilles archéologiques ont prouvé que l’île a été découverte bien avant par les romains. Le pays commence à se peupler à partir de 874 de colons norvégiens fuyant leur pays. S’ensuit alors une période d’indépendance connue grâce aux sagas, des récits historiques et des légendes dont raffolent les Islandais, puis de plusieurs siècles sous domination danoise. Une époque marquée par une grande pauvreté. Il faudra attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que ses liens avec le Danemark soient complètement coupés. Le pays se développe rapidement et devient en 2008 l’un des plus avancés au monde. Depuis une quinzaine d’années, le tourisme est devenu un des piliers de la croissance de l’Islande. L’idéal est d’y aller entre juin et août. Les nuits sont courtes et les températures douces. Découvrir l’Islande l’hiver est très attrayant mais de nombreuses routes sont coupées et il n’y a que 4h d’ensoleillement par jour. Difficile d’en profiter pleinement.

La cuisine islandaise

Rustique, la cuisine islandaise est méconnue. A cause des conditions climatiques rudes, difficile de faire de la culture. La gastronomie locale se base donc sur le poisson, l’agneau et les produits laitiers. Vous pourrez déguster de l’agneau et du mouton sous toutes leurs formes. Les plus frileux pourront goûter au Hangikjöt, un jambon fumé d’agneau, servi avec des pommes de terre à la béchamel et des galettes de seigle. Si cela vous tente, testez le Hakari, de l’aileron de requin faisandé plusieurs mois. Côté poisson vous avez le choix : saumon, aiglefin, morue, haddock, hareng, truite… qui se mangent de différentes façons : séchés, cuits dans le sel, fumés… Les Islandais sont aussi très friands d'œufs de poisson. Certains lieux proposent des macareux fumés et de la baleine. Nous ne pouvons pas vous conseiller d’en manger, les deux animaux étant en voie d’extinction… En revanche, n’hésitez pas à goûter leur pain noir et leur gâteau à la rhubarbe. Au niveau des boissons et de l’alcool, le pays fonctionne comme les autres pays scandinaves où la vente d’alcool est un monopole d’Etat. Les spécialités locales sont le brennivin, une eau de vie de pomme de terre, et la reyka.

Les 3 immanquables d’Islande

Puisqu’il faut en choisir 3… Tout d’abord, nous ne pouvons pas ne pas vous parler du Blue Lagoon, une station thermale où une eau laiteuse à 37°C vous attend. C’est un lieu très touristique, certes, mais néanmoins une expérience incroyable. Très prisé également des Islandais, ce site se trouve au milieu d’un désert de lave dans la région de Reykjavik, la capitale et ville la plus peuplée du pays. Deuxième immanquable, selon nous, Jökulsralón ! Il s'agit d’un lac situé entre Skaftafell et Höfn où flottent des icebergs, qui se détachent du glacier, aux reflets noirs et bleus. En face, une plage de sable noir où ces derniers fondent dans les vagues. Un paysage spectaculaire. Enfin, si, et seulement si, vous louez un 4x4 ou utilisez le service de bus, direction le Landmannalaugar, l’un des sites volcaniques les plus grandioses. C’est ici que commence le trek du Laugavegurinn, long de 55 km, l’un des plus courus du pays. Le paysage et les couleurs y sont époustouflants.

L’Islande saura conquérir les voyageurs passionnés de nature ! Un voyage bouleversant qui ne vous laissera pas indemne. Les plus chanceux pourront même admirer des aurores boréales.

Il existe 50 mots en islandais rien que pour décrire la neige

L’Islande a été le dernier endroit à avoir été colonisé par les humains

Un Islandais sur 10 a déjà publié un livre

Vous souhaitez être contacté par une agence TourCom ?

Suivez TourCom sur instagram @tourcom_voyages