Ce site utilise des cookies fonctionnels et des scripts externes pour améliorer votre expérience.

D’une superficie de 587 000 km2, Madagascar est plus vaste que la France. Son surnom d’Île Rouge lui vient de la latérite, une roche rouge dont la couleur témoigne malheureusement de la déforestation massive subie ces dernières décennies. Bien que séparée de l’Afrique par le canal du Mozambique (à peine 500 km), l’île est très différente du continent africain de par sa végétation, sa faune et sa population. Du nord au sud, l’île est traversée par une longue épine dorsale : les Hautes Terres qui recouvrent les 3/4 du pays. La côte Est de Madagascar, de Fort-Dauphin à la côte de la Vanille, borde l’Océan Indien et alterne forêts tropicales et plages exemptent de requins. Côté ouest, le climat est très sec et aride, tout comme le sud de l’île qui ne reçoit que très peu de pluie par an. Pour profiter pleinement du pays, le mieux est de s’y rendre entre septembre et octobre et d’avril à juin. Incroyablement riche culturellement, de nombreuses possibilités de voyage s’offrent à vous : chill pour les amoureux, une faune incroyable pour les amoureux des animaux, des randonnées dans les parcs nationaux et hors des sentiers battus pour les aventuriers.

Vacances à Madagascar avec une agence TourCom

Pour quel(s) voyageur(s) est fait Madagascar ?

Quel voyageur êtes-vous ? aventurier

L'indiana Jones

Quel voyageur êtes-vous ? instagrameur

L'instagrameur

Quel voyageur êtes-vous ? baroudeur

Le baroudeur

Quel voyageur êtes-vous ? hédoniste

L’hédoniste

Quel voyageur êtes-vous ? gourmet

Le gourmet

Quel voyageur êtes-vous ? trekkeur

Le trekkeur

À la croisée des civilisations, des religions et des croyances

La population de Madagascar est principalement originaire d’Asie et d’Afrique par ordre d’importance. On compte aujourd’hui 18 communautés ethniques différentes. La population malgache représente 98% de la population. La majeure partie des habitants de l’île est arrivée il y a 2 500 ans sur des pirogues en provenance des îles de l’Asie du Sud-Est. Les premiers européens n’arrivèrent qu’en 1 500 environ et c’est en 1642 que s’installèrent les premiers français à Fort-Dauphin. Tournée vers l’océan indien et le grand large, Madagascar est fortement influencée par l’Asie. Les deux ethnies les plus importantes sont les Merina et les Betsileo. Les ethnies malgaches Antemoro, Vezo et Mikea, ont elles plus d’ascendance africaine qu’asiatique. Chaque ethnie s’est installée dans une zone géographique précise. Et si chaque groupe possède sa langue et ses coutumes, cela n’a pas empêché un très grand métissage. L’île est riche de traditions et de coutumes. Le culte des ancêtres est particulièrement important et les croyances et rites religieux très nombreux.

Des paysages et une faune uniques

De nombreuses décisions politiques ont été prises récemment pour préserver la faune et la flore exceptionnelles de cette île où la plupart des espèces sont endémiques. L’île compte à présent plus de 50 parcs nationaux et réserves soit 12 % du territoire. Côté flore, on retrouve à titre d’exemples, le ravinala ou « l’arbre du voyageur », 150 espèces de palmiers, des bois précieux, comme le palissandre ou l’ébène, 7 variétés de baobab, du mimosa, des pins ou encore des eucalyptus. Sur le littoral, la mangrove est reine. Côté faune, l’île a la particularité de ne pas abriter de gros mammifères terrestres en revanche on rencontre 4 500 espèces d’insectes, des serpents, inoffensifs pour la plupart sauf les espèces marines, des araignées, des caméléons et la star de l’île : le lémurien. Si sur terre vous ne craignez pas grand chose (faites très attention cependant aux moustiques porteurs du paludisme), méfiez-vous de l’eau avec ses méduses et ses requins. Les lagons sont eux riches en poissons, crustacés et tortues.

La cuisine malgache

La cuisine malgache est un très bon exemple du métissage des populations. Au nord, on retrouve essentiellement des préparations à base de vanille (poulet et canard) ou de lait de coco (fruits de mer et crustacés). Sur la côte nord-ouest, le gibier est très apprécié. La cuisine malgache est très épicée mais peu relevée et s’accompagne de riz. La cuisine française est très présente (magrets, confits de canards, foie gras, croissants, brioches…). La forte influence des communautés réunionnaise, chinoise et indienne est également très visible. De par son climat, on trouve énormément de légumes et de fruits en tout genre. Côté boisson, faites très attention à l’eau qui n’est pas potable, cela implique de ne pas utiliser de glaçon et de peler ses fruits soi-même pour éviter les mauvaises surprises. D’ailleurs le vaccin contre l’hépatite A est obligatoire pour se rendre sur l’île. Vous trouverez facilement de la bière blonde et blanche locales ainsi que du betsa-betsa, une boisson à base de jus de canne fermenté et aromatisé.

Les 3 immanquables de l’île de Madagascar

Difficile pour nous de hiérarchiser toutes les beautés et événements extraordinaires visibles sur cette île. Un spectacle à ne surtout pas manquer entre juillet et octobre : le retour des baleines à bosse qui reviennent à Madagascar pour s’accoupler et mettre bas après un long périple dans les eaux de l’Antarctique. Vous pourrez les observer dans le chenal de l’île Sainte-Marie et au large de Tuléar. Autre curiosité à ne pas rater : les tsingy, des formations rocheuses emblématiques de l’île datant de plusieurs millions d’années. Il s’agit de massifs de roches creusés de grottes hérissés de pointes acérées. Vous pourrez les observer au nord et à l’ouest de la Grande Île. Bien qu’issus d’un phénomène géologique différent, vous pourrez aussi admirer les tsingy rouges, les « cheminées de fée » à Irodo. Pour plus de romantisme, nous vous conseillons de partir pour une nuit sur l’île Nos Be. Vous serez charmés par les couleurs et les fonds marins qui regorgent de trésors et qui sont considérés comme les plus beaux du pays.

Attiré par un voyage atypique et par les découvertes ? L’île de Madagascar vous tend les bras. Sa culture fascinante et ses paysages époustouflants vous marqueront en plein cœur.

Le saviez-vous ?

Le famadihana, est une coutume funéraire, qui consiste à déterrer les os des ancêtres, à les envelopper dans des tissus frais et les inhumer à nouveau.

Madagascar est la 4ème plus grande île au monde après le Groenland, la Nouvelle-Guinée et Bornéo.

Trois sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : la réserve du Tsingy de Bemaraha, la colline d’Ambohimanga et les forêts de l’Atsinanana.

Vous souhaitez être contacté par une agence TourCom ?

Suivez TourCom sur instagram @tourcom_voyages